Tcho Antidote * 5 clips

Rocé * L’être humain & le réverbère

« Ça s’est passé vite et bien. Un démarrage en milieu de soirée avec Rocé qui boit et boit en attendant son tour, car les playbacks étaient pour la fin. Un spot pris au culot, avec pas mal de passage et une mini grue posée à l’arrache. Rocé , c’est un gars que j’appréciais musicalement avant de le connaitre, c’est un bête de gars, et bosser avec lui ça défonce car c’est une personne talentueuse, humble et depuis un pote. Pour l’anecdote, Mondino, qui avait shooté la photo pour la cover de l’album, avait écrit dans un mail par rapport au clip : ‘Bon boulot, c’est une bonne déclinaison de la pochette !’ Alors que bon, quand tu vois la photo en question… Ok… Mais bon, pour s’en inspirer, faut être un naze. Je me suis dit : ‘Y’a des coups de pompes dans le cul qui se perdent quand même, faut pas déconner !’ (rires)

Quand j’ai vu un clip de Gil-Scott Heron pour le morceau Me and the Devil, j’ai pris une tarte, et c’est parti de là. Il y a une ambiance pas tranquille, c’est ce que j’ai aimé. (…) Le clip avec Rocé, ça aurait pu faire ‘art-déco-bobo’, avec des lampadaires qui s’allument. En ajoutant des lentilles de couleur, des maquillages  et avec Sil Matadin qui une attitude de malade, on a réussi à amener une ambiance particulière. (…) J’aime bien ce clip, et j’ai du plaisir à le regarder… »

*

Vîrus * Faites entrer l’accusé

« C’est un clip de baisé, et on s’est marré comme des petits fous à le faire. C’est une bête de collaboration avec Vîrus, qu’on a nommé d’ailleurs le Buena Vista Sociopathes Club. Je lui ai parlé de l’idée, il était ok. On est tombé sur un gars incroyable, une connaissance de Bachir via la radio où il officie les week-ends.  Le mec est antiquaire, les armes, le tablier c’est à lui et au-delà de ça, c’était un personnage vraiment motivé par nos conneries !

Je ne sais pas si un figurant ou un acteur aurait accepté que je lui demande d’en mimer une dans sa caisse. J’ai passé des nuits à me marrer sur les rushes ! (…) Ce sont des bons moments ! Durant le tournage, pour tenir ma caméra sans bouger, j’étais obligé penser à un truc triste, vraiment triste, genre un deuil de proches, sinon je n’y arrivais pas. (…) Les tournages Buena Vista Sociopathes Club, c’est comme des vacances et ça fait les abdos ! »

*

Casey * Libérez la bête [Teaser]

« Le teaser de Libérez la bête, avec une musique de Marc Sens de Zone Libre. L’idée, c’était de faire un teaser qui ne soit pas rap, amener autre chose. C’était de la démerde, j’ai réussi à accéder à un collège pendant les vacances. C’est une bonne réussite, avec un rythme très lent, très pesant, inspiré d’un réal que mon assistant, Alexy, et Casey connaissaient. Ils me briefaient en live et on y allait doucement. Tout seul, j’aurais fait un truc épileptique… de merde »

*

AL * Les frontières du béton

« Un de mes clips préférés, je le kiffe vraiment. J’étais allé à Dijon, je voyage moi comme tu peux voir, un vrai ‘putain-d’globe-trotter-sa-race’, Perpignan, Dijon, Rouen ! (rires)
Bref, j’ai aimé ce morceau dès que je l’ai écouté, et j’ai proposé à Al de le clipper dès qu’il avait un moment. »

*

Casey * Dans nos histoires

« C’est le premier clip que j’ai fait. J’étais dans un confort de vrai réalisateur alors que je n’y connaissais rien. Il y avait un cadreur, des lumières et même un moniteur de retour devant lequel j’aurai pu dire d’un air inspiré : ‘Non, mais là ça va pas ! ‘ ou ‘plus d’intention, stp !’ (rires). Tandem venait de clipper de 93 Hardcore – que j’appréciais – avec 15 000 gars. ‘Hardcore’ c’était donc ça pour beaucoup. Dans ma tête, ‘hardcore’, c’est Public Enemy et leur imagerie. On s’en est inspiré.

C’était la grande surprise, je pensais que ça allait être un truc cheap, qu’on ne validerait pas, et avec des filtres, et surtout le contenu, ça passe bien. (…) Trace Tv venait d’arriver avec leur éthique ‘TV pour la communauté’ et on s’est dit : ‘Ok, bah vu la thématique, on va voir s’ils adhèrent ou pas, s’ils vont jouer le clip…’ Que dalle : ils passaient que des cousines à poil sur la plage (sourire.) Ils l’ont joué peut être 2 ans après sa sortie… »

*

BONUS

Skillz * Ron Brice, Loubna, Freez [Stamina] & Némir

« Je me suis clairement inspiré des Cyphers de Primo. Ce que je voulais montrer, c’est que ça rappe. Les gars ne se connaissaient pas vraiment, ce sont des gens que j’apprécie, et c’était histoire de faire un truc ensemble. Je veux aussi que, lorsque je taffe avec des gens, ce soit pérenne. Ron, j’apprécie son style, Loubna, pour te la situer, gamine, elle faisait les ateliers d’écriture de La Rumeur à Dijon, affiliée à Matière Première, elle a sa personnalité et c est une excellente rappeuse. Freez, j’avais bossé avec Stamina, son groupe,  j’aimais bien comme il rappait et bougeait. Et Némir, je l’ai appelé spécialement pour ça. On se connaissait via des intermédiaires, on en a profité qu’il vienne à Paris pour faire cette vidéo. Et depuis on a travaillé ensemble.

Dans le prochain Skillz, il y aura des danseurs, dans le suivant, il y aura des MC. Le quatrième épisode, ce sera du graffiti. On parle d’aptitude, pas seulement de rap. Mais comme c’est à mes frais, et que j’en ai pas tant que ça en ce moment, on va attendre un peu ! »