Pigeon, oiseau à la grise robe dans l’enfer des villes

james_delleck_delorean

Le retour du James

On a croisé James Delleck rappant dans des caves en M65 camouflage, rappant sur des beats électroniques et frénétiques, rappant dans le futur avec son pote Le Jouage, chantant posément tout en faisant de la musique tordue. Après une période de silence, il revient avec un clip conceptuel à 360 degrés, mettant en scène de très jolis seins en arrière-plan. Une prouesse technique et technologique qui devrait devenir très rapidement accessible au commun des mortels selon le rappeur.

Mis à part les jolis nichons du fond, James n’a rien perdu de son énergie et il aime toujours autant s’essayer à de nouvelles choses. D’ailleurs il nous a confié qu’un projet gratuit musical devrait sortir rapidement sur internet, et qu’il fallait éviter d’écrire le mot nichon sur Facebook. Bref, on constate que le rap français ne manque pas de ressources, et qu’il y en a pour tous les goûts.

[FACEBOOK]