La K7 Big Brother

La K7 audio Big Brother magazine

La cassette de bon goût

 

Si vous faisiez du skateboard dans les années 90, vous aviez probablement accès au magazine Big Brother. Irrévérencieux, sadique, malsain, masochiste, sexiste, homophobe, raciste… il n’y a pas assez de mots pour le définir. C’était politiquement incorrect, pour de vrai, ça visait en dessous de la ceinture, et c’était entrecoupé de figures de skateboard et d’interviews de mecs du skateboard. Une époque sacrément révolue de la presse papier.

Ils ont jeté des gros pavés dans une mare immonde de gadoue et ça a éclaboussé pas mal autour. Du reste, c’était un bon magazine, et on avait un aperçu du pire de ce que pouvait être l’Amérique profonde, l’Amérique dans ses grandes largeurs, les Américains, et le point de vue des Américains sur le reste du monde.

Le magazine a finalement duré, il a même été racheté par Larry Flynt, magna de la presse porno en fauteuil roulant. Il ne devait pas publier à perte. Après avoir fait plusieurs tours sans passer par la case prison, l’équipe s’est lancée dans l’audiovisuel et a accouché de Jackass, un autre grand moment de spectacle avec le skateboard comme prétexte au grand n’importe quoi.

Dans le numéro 8 de feu Big Bro, ils ont glissé une K7 audio, ce qui ne se faisait pas vraiment à l’époque, et voici en exclusivité intergalactique son contenu. Collage de blagues téléphoniques, de flashs infos, de conneries en tout genre, les années 90 quoi…